Implantation des familles:

La châtellenie de Lille se blasonne de gueules à la fleur de lis d'argent (Lille), chargée en chef d'un écusson de gueules au chef d'or (Phalempin et Carembault), à dextre d'un écusson bandé d'or et d'azur de six pièces (Cysoing), à senestre d'un écusson d'azur à l'écu d'argent  en abîme (Wavrin), et en pointe d'un écusson de gueules au chevron d'or accompagné de trois coquilles de même, et à la bordure aussi d'or (Comines) ["armorial de la châtellenie de Lille" par l'abbé Théodore Leuridan 1904, BNF].

extrait de "l'armorial de la châtellenie de Lille", mosaïque de la chapelle St Charles-le-Bon , comte de Flandre, en la basilique Notre Dame de la Treille à Lille, relevée par l'abbé Théodore LEURIDAN (1860-1933) Edt 1904 [BNF-Gallica]

 

 

Implantation des familles OCHIN du XVIème à la fin du XVIIIème siècle ; en rouge les foyers les plus anciens, les flèches indiquent les migrations  des zones d’implantation les plus anciennes, en rouge, vers les plus récentes, de bleu foncé à bleu clair.

Zone concernée par ce site du Comté de Flandre, châtellenie de Lille et baillage de Douai, du Comté d'Artois (Haut-Artois), et du Tournaisis (Hainaut), carte Guillaume DELISLE 1704, Edt L. Bernard Amsterdam, BNF

"Vue de Lille et Douai et d'une partie de la Flandre", (1665-1667) BNF, extrait de la carte montrant la proximité des villages concernés situés en Carembault, Weppes et Haut-Artois.

On remarque que Pont-A-Vendin se retrouve en Carembault et non en Artois