Les OCHIN d' Attiches

 

Attiches, plan du cadastre consulaire (1793) aux AD du Nord à Lille:

 

 

 

Attiches est dérivé du mot latin « attegiae », transformé au cours du temps en Athies ou Astiche désignant les agglomérations ayant pour origine des cabanes et huttes de berger.  Proche de la capitale des Flandres, d’une superficie de 356 bonniers 36 cents (en 1549), bordé à l’est par la forêt de Phalempin, la seigneurie d’Attiches, dont le bourg principal « Grand Attiches » culmine à 62 m, se trouve à la limite naturelle de la Pévèle et du Mélantois. Ses hameaux sont situés sur plusieurs versants : « le Petit Attiches » au sud, « Drumez » inséré entre les limites de Mons-En-Pévèle et de Phalempin, les Fondes à l’Est.

 

Attiches se blasonne d’or à la bande échiquetée de gueules et d’argent de deux tires

Le Chastel du Plouich comprenait quatre pairies : Hérignies, Attiches fief vicomtier appartenant dès le 13ème siècle à une famille noble du pays qui en avait pris le nom, Herrin et le fief de l’Abbaye de Phalempin, ainsi qu'un nombre important d'autres fiefs ou hommages parmi lesquels on trouve sur le territoir d’Attiches en 1613: la Cessoye, fief vicomtié tenu du chatelain (contenant un château), la Haye, le Fresnel, la Pescherie (Pesquerie), Lannoy entre Watiessart et le château du Plouich, les Roblets, la Cocquelerie (contenant un manoir près de Plouich), les Masures, Warles, Leffondre (devenu les Fondes) en allant vers Tourmignies, les Brumes domaine du chatelain près du bois de Plouich, Drumez qui appartenait à la famille du Bois de Hoves avec Hérignies fief vicomtié comprenant un manoir seigneurial sur motte.

Par transaction du 15 mai 1558, une partie du fief tenu par Antoine duc de Vendôme et roi de Navarre, châtelain de Lille, fut transmis à Henri IV son fils, et par celui-ci aux rois de France qui en aliénèrent quelques parties. Attiches fut vendu par Louis XIV à Philippe Marie du Bois des Hoves pour 16 600 livres en Louis d'or en 1705, et revint en 1723 au comte d’Avelin. La paroisse faisait partie de la Flandre wallonne et fut rattachée au diocèse de Tournai.[ plus de détails dans "La Chatellenie de Lille" par Théodore LEURIDAN, 1904, Commission Historique de Nord-BNF]

 

[ADN, B 3729, Terrier des briefs et rentes seigneuriales de la châtellenie de Lille dressé par Jean Buisine au nom d'Isabelle Fremault veuve de Jean de Fretin, receveur de la châtellenie (1547-1548) ] extrait concernant Jehan OCHIN le jeune (fils de vacho) à Attiches en 1548.

"Jehan OCHIN fils de vacho à cause de sa femme pour 4 cens de mez prins en 7 cens allencontre de Hacquenot LE GROUL tenant d'une part au chemin quy maisne de le plache d'Astiche à Avelin, d'aultre au gardin Jehan OCHIN père dudit Jehan, et du tiers sens au gardin des veufve et hoirs Jehan FLINOIS filz de Willame"

 

[ADN, B 3729, Terrier des briefs et rentes seigneuriales de la châtellenie de Lille dressé par Jean Buisine au nom d'Isabelle Fremault veuve de Jean de Fretin, receveur de la châtellenie (1547-1548) ] extrait concernant Pierre OCHIN fils de Regnault probablement déjà décédé à Attiches en 1548.

"a. Pierre OCHIN filz de Regnault pour un cent de terre/ prins allencontre dudit Philippe RICQUIER tenant/à le terre monseigneur de CAVRINES d'aultre au/ gardin dudit Philippe et du tierch sens au gardin/ dudit Pierre OCHIN

b. Lequel pour 4 cent 1 quartron de terre tenant/ d'une part à le terre Philippe RICQUIER d'aultre à/ le terre monseigneur de CAVRINES du tierch sens/ à le terre de la veufve Jehan CAULLIER.."

 

La descendance de Jehan OCHIN

Nous remarquons dans la rubrique « mentions anciennes » que au moins deux « Jehan » OCHIN vécurent à Attiches vers la moitié du 16 ème siècle, et peut-être ont-ils été mariés deux fois. Un Jean OCHIN est dénommé père de Pierre OCHIN qui eut une nombreuse descendance, mais il demeure impossible de savoir lequel avec certitude : Jean fils de François OCHIN et Jenne FLINOIS (qui est peut-être celui marié avec Marguerite CABYT), ou Jehan « le jeune », marié avec Marie DE FAUCOMPRET fils de Jehan l’aîné dit « vacho », ou encore Jean le maisné, marié avec Isabeau CAULIER père de Catherine....

 

Le Jean OCHIN le plus cité est le père de Pierre OCHIN, laboureur à Attiches marié avec Marie DELCOURT ou DELECOURT, qui eut au moins deux frères cités, Noël et Jean, ce dernier marié (probablement en seconde noce), avec Jenne DESNEULIN ou D’ANNOEULIN. Les descendants de Pierre et son frère Jean sont nombreux, mieux identifiés.

 

Descendance de Jehan OCHIN (D < mars 1615):

 

I                Pierre OCHIN (N <1590- D >12/1670 &  < 09/1671), fils de Jehan, laboureur & meunier d’Attiches, il en devint, vers la fin de sa vie, le bailli (cité ADN, 2E3/4243 acte 29 le 31/7/1662), marié avec Marie DELECOURT (<1595-D <09/1671), fille de Nicolas (N < 1550, D < 1637), censier & lieutenant d'Attiches, & Philipotte BEAUVENTRE (D < 1663), fille d'Arnould (D > 1603 & < 1612)

 

 

II               Noel OCHIN (D >1635), laboureur, frère de Pierre, cité dans le cahier du rôle des vingtièmes de Tourmignies 1601, il tient en cense 10 cens de terre, en 1602 pour 4 cens de terre qu'il tient et occupe  en propriété, et un bonnier 11 cens en cense de terre à labeur.

 

III             Jean OCHIN (D > 06/1671 & < 12/1672), fils de feu Jehan OCHIN (ADN, 2B11/27 du 6/11/1643),   laboureur à Attiches, X Jenne DESNEULLIN (ou D’ANOEULIN) (D > 1673 & < 02/1680)

NB. Jenne Desneulin est citée belle soeur de Pierre Ochin dans une rente héritière.

 

 

La marque de Jean OCHIN en juin 1672, décédé < décembre 1672

 

 

 

Descendance de Pierre OCHIN (I) fils de feu Jehan:

 

I.I             Jean OCHIN (ca 1610- D > 1664 & < 1672), laboureur, meunier , X Jeanne WARTEL, fille de Pierre & Marie MOLLET, M à Capelle En Pévèle 3/11/1635 [ADN, CM 2E3/5179 acte 104 du 15/10/1635], censier et meunier de Ruppily (Mérignies ca 1640-1650) ,  [ADN, 2E3/5181/27 (6/12/1643), 2E3/4248/1 en 1660, bail], présents à Douai St Albin, après leur mariage où  ils ont une descendance, cité en 1664 laboureur à Sin-Le-Noble. suite Mérignies & Douai

 

[CM Pont-A-Marq 15/10/1635, 2E3/5179 acte 104] « Jehan OCHIN fils de Pierre, meunier d’Attiches, assisté et accompagné de Pierre son père, et Marie DELECOURT sa mère, et Pierre OCHIN son frère, Noël OCHIN son oncle, et Jehan DELECOURT son oncle côté maternel, et Jehenne WARTEL fille de Pierre, greffier de Capelle En Pévèle etc. »

 

I.II            Pierre OCHIN (D > 10/1635), cité dans le CM mariage Jean OCHIN son frère en 1635

I.III          Jaspart OCHIN (N < 1627, D ? 29/11/1690 Lille St André), Mtre cordonnier, bourgeois de Lille par achat le 10 mai  1647, payé 15 £, X Martine HARDUIN (D > 12/1682), M Lille St Maurice 21/05/1647.

dont Marie Madeleine OCHIN b Lille St Maurice 19/01/1650

 

I.IV          François OCHIN (ca 1626- D 20/03/1698 Attiches), laboureur à Attiches, M1 X Marguerite BERNARD (D < 1656), M2 X   Jenne  DUGARDIN (D Attiches 12/7/1685) fille de Louis DUGARDIN laboureur à Martinsart (Seclin). Il eut une descendance à Attiches et des enfants demeurant à  Douai ; La mère n'a pu être identifiée de manière certaine que pour deux enfants, Alexandre et Pierre OCHIN et par déduction dans les autres cas.

 

I.V           Hubert OCHIN (ca 1627-20/02/1703), laboureur, brasseur, lieutenant d'Attiches (1679-1703) pour Jacques DIEDEMANT chevalier Sgr de la Riandrie & bailli de la Châtellenie de Lille, X M1  Jenne DORCHIES (D < 1668), X  M2 Péronne LANDRIEUX (ca 1640, D > 1721). De nombreux documents notariés aux ADN, attestent de son activité.

 

I.VI          Henry OCHIN (< 1631, D > 09/1703 & < 1708, D ? 20/09/1703 "tué par un taureau"), laboureur, marchand de chevaux, M X Marie Madeleine DUQUESNE (ca 1631, D 8/11/1709 Attiches), de nombreux actes notariés aux ADN relatent ses (leurs) ennuis financiers et son fort endettement, notamment avec leur fils aîné Jacques.

 

Descendance de Jean OCHIN (III) fils de feu Jehan [ par ex. AD du Nord 2E3/7338 acte 5 en 1680]:

III.I          Jacques OCHIN (ca 1633- D? 29/09/1694 Attiches), laboureur à Attiches

 

III.II         François OCHIN (< 1650- D > 02/1710), laboureur à Attiches puis Hantay, X Catherine MASSELOT, M à  Hantay 31/01/1673, [ADN, CM 2E3/9181/22, 9/01/1673], suite Hantay

 

III.III       Jean Baptiste OCHIN (< 1650- D > 1680), clerc paroissial de Hantay, X Marie DELERUELLE, M à Hantay  7/01/1673, [CM 27/12/1672, AD59 2E3/8925 acte 14] suite Hantay & Provin

 

III.IV       Philippe OCHIN (< 1650- 27/12/1693 Provin), meunier de Billy-Berclau, X Marie Marguerite DEBAY fille  de feu Denis & Pasque MARCHAND,[CM 8/06/1671, ADN, 2E3/9179 acte 20] suite Provin (Carembault)

 

III.V         Catherine OCHIN (D > 1680 Courchelettes), X Jacques DESCARPENTERIE tailleur de draps à Courchelettes, fils de Charles

 

 

 

Descendance de Jean OCHIN (I.I) fils de Pierre, avec Jeanne WARTEL:

 

I.I.1         Jacques François OCHIN (b 2/10/1638, St Albin Douai) suite Douai

 

I.I.2         Jacques OCHIN (b 25/03/1651 Mérignies)

 

I.I.3         Antoine OCHIN (ca 1640 Attiches, + 3/06/1706 St Albin),  suite Douai

 

I.I.4         Jean Baptiste OCHIN (b18/11/1652 Mérignies- D 28/12/1700 Douai St Albin) suite Douai

 

I.I.5         Jean François OCHIN (b 2/10/1659 Douai St Albin)

 

I.I.6         Jacques OCHIN (ca 1661 Douai- 6/08/1740 Douai St Jacques), suite Douai

 

I.I.6         Marie Jeanne OCHIN  et X Pierre GELLEZ (D25/04/1713 à Douai St jacques)  ensuite Douai et  Waziers

 

 

 

Descendance de Hubert OCHIN (I.V) fils de Pierre, avec Jenne DORCHIES puis Péronne LANDRIEUX:

 

 

 

Hubert OCHIN lieutenant d'Attiches & son fils Jean 1701

 

I.III.1      Simon OCHIN (< 1660 + < 1721), fils de Jenne DORCHIES, laboureur, X Marie Catherine Jeanne RASSON,

[ADN, CM Lille 13/01/1694, 2E3/392 acte 16] Simon  HOCHIN fils d'Hubert, assisté de son père, de Péronne LANDRIEU sa belle mère, Josse DHARLET marchand, son oncle, de Martin GRUELLE son ami tous d'Attiches, Marie Catherine RASSON  fille de feu Jacques & et de feue Marie POTTIER, assistée de Jérôme RASSON son frère de Lamain, Jacques BERNARD laboureur à Rongy son beau-frère, et de Balthazar RASSON son oncle de Blandain d'autre part"

dont: Marie Joseph OCHIN (ca 1694- 8/05/1773 Baisieux) X Pierre Joseph TRIAILLE M 9/11/1723 Blandain (Hainaut), CM 9/11/1723 à Marquain (Hai)

I.III.2      Pasque OCHIN (ca 1660, + > 1721), fille de Jenne DORCHIES, X Jean LANDRIEU (30/10/1647 Bouvignies- D < 1719 Bouvignies), laboureur, M Attiches 30/10/1680, [CM AD59, 2E3/7338 acte 36, 17/10/1680]

I.III.4      Marie Barbe OCHIN  (ca 1688,  + 8/04/1739 Mons En Pévèle), fille de Péronne LANDRIEUX, M1 X Pierre  PIQUET (1668 Mons En Pévèle- 1709), M2 Mons en Pévèle 21/11/1713, X Maximilien DURIEZ (Attiches 12/11/1680- D 13/10/1736 Mons en Pévèle)

 

I.III.3      François OCHIN  (< 1660 +28/01/1712 Phalempin), fils de Jenne DORCHIES, laboureur, échevin de la  Neuville (Phalempin), pauvrisseur de la Neuville (1690), X Michelle LEMAIRE, suite Phalempin

 

I.III.5      Jean OCHIN  (< 1673, + > 1713 < 1721), fils de Péronne LANDRIEUX

 

I.III.6      Pierre OCHIN  (Attiches 1676-14/07/1742 Rouvroy), fils de Péronne LANDRIEUX, censier de Hérignies à Attiches X  Bonne Aldégonde MULLEZ (ca 1680- ? 7/01/1710 Attiches),  suite Rouvroy-Fouquieres (Haut-Artois)

 

I.III.7      Hubert OCHIN  (b 8/02/1679, + 14/01/1772 Attiches à 93 ans, inhumé dans l'église en présence de François et Martin Auguste, curé de Fâches, ses deux fils), fils de Péronne Landrieux, censier à Attiches,  M1 X Philippine GAUTIER, M2 le 7/06/1713 Attiches X Catherine Jeanne DUPONT(ca 1690, + 18/06/1723 Attiches), M3 X Marie Jeanne LORRAIN (ca 1692, + 3/12/1749 Attiches), il fut lieutenant d'Attiches ca 1750 comme son père.

 

 

Descendance de Henry OCHIN (I.VI) fils de Pierre:

 

 

I.IV.1      Jacques OCHIN (1661- 13/01/1711), laboureur à Attiches,  X Catherine DENNEULIN dont Jacques OCHIN (b 20/04/1706)

I.IV.2      Jean Baptiste OCHIN (> 1663<1673- 15/11/1733), laboureur à Attiches,

M1 Attiches 29/10/1695  X Elisabeth LEGRAIN (ca 1652- 4/03/1712),

M2 Templemars 26/08/1718 X Marie Anne FOURNIER (ca 1689 Templemars- 23/08/1734 Attiches) fille de Jean FOURNIER & Marie LABBE

 

I.IV.3      Marie Eléonore OCHIN (ca 1674- 4/03/1719), M Attiches 17/07/1695 X Jean DUROT, laboureur à Attiches

 

I.IV.4      Antoinette OCHIN (ca 1676- 15/02/1722 Flines lez Raches), fille émancipée en 1699,  M Attiches 26/10/1701 X Pierre DELIGNY   [CM AD59, 2E3/6044/75]

 

Marie Madeleine DUQUESNE (ca 1631, + 8/11/1709 Attiches) épouse de Henry OCHIN

I.IV.5      Jean François OCHIN (b 17/02/1678- 25/10/1758 Camphin en Pévèle), laboureur à Attiches puis à Camphin En P., M Fenain 8/07/1708 X Marie  Véronique TISON, suite Camphin-en-Pévèle

 

I.IV.6      Henri OCHIN (b 10/12/1680- > 1753 Camphin en P.), censier et meunier à Camphin en Pévèle, M Camphin en Pévèle 9/11/1728 X Albertine MACOU, suite Camphin-en-Pévèle

 

I.IV.7      Jean OCHIN (b 10/08/1684- 19/08/1735 Brillon), fermier au château de Loire à Brillon, M Chemy   6/04/1723 X Marie Catherine LALOY ou LALOE,  suite Brillon (baillage de Douai)

 

I.IV.8      Gabrielle OCHIN (b 1/06/1687), M Brillon 30/05/1713 X Pierre TISON, suite Brillon

 

 

Descendance de François OCHIN (I.IV) fils de Pierre:

 

avec Marguerite BERNARD:

 

I.VI.1      Quentin OCHIN, (D > 1710) cuisinier & pâtissier 1682, pâtissier, Mtre rôtisseur de l'Oratoire (St Jacques de Douai) en 1692,  bourgeois de Douai, M 1/10/1682 Douai St Albin X Françoise Claire BLONDEL, suite Douai

 

I.VI.2      Pierre OCHIN (N ca 1654, + 19/12/1687 St Jacques, dans la chapelle de l'Oratoire), Mtre jardinier à Douai, fils de François Ochin, laboureur d'Attiches et Marguerite BERNARD domicilié paroisse St Jacques, M St  Jacques 6/11/1685 X Antoinette DRAPIER, fille d'Antoine, jardinier, & Suzanne GANOIRI? témoins   Alexandre OCHIN, frère, Antoine OCHIN, cousin, suite Douai

avec Jenne DUGARDIN, fille de Louis DUGARDIN  (+ > 1671), laboureur à Martinsart (Seclin):

 

I.VI.3      Alexandre OCHIN (ca 1659-1661, + 8/12/1691 St Jacques, inhumation à l'oratoire de Jésus), cuisinier, fils de  François & Jenne DUGARDIN

M1 Marie Anne PETIT [CM 1/12/1685],

M2 1/08/1690 St Jacques X Anne  Barbe FAVIER, témoins Mtre DUPRE notaire, Quintin OCHIN, frère de l'époux, dans la chapelle de  l'Oratoire [CM 21/07/1690 Douai], suite Douai

 

I.VI.4      Arnould OCHIN (+ > 1693) [2E3/6036/102, 14/12/1693], Mtre cuisinier à l'Oratoire, Douai, parrain de  Marie Thérèse Ochin, fille de Pierre Ochin et Antoinette Drapier, en 1688 Douai St Jacques

 

I.VI.5      Catherine OCHIN (ca 1654, + ? 23/04/1700 Seclin), M X Martin CAIEZ (+ > 1693) laboureur Seclin, [ADN, 2E3/6036/102, 14/12/1693]

 

I.VI.6      Thomas OCHIN (ca 1656, +17/04/1731 Attiches), laboureur à Attiches, M Templemars 23/07/1697 X  Anne Marie CORNILLOT (Templemars ca 1672- 27/06/1723 Attiches) suite Attiches

 

I.VI.7      Julien OCHIN (ca 1668, +13/11/1712 Douai), jardinier paroisse St Albin, M St Albin 15/05/1704 X Marie Noelle GRU ou LE GRU, [ADN, 2E3/6036/102, 14/12/1693], suite Douai

 

I.VI.8      Anne OCHIN, citée 1693, [2E3/6036/102, 14/12/1693], citée Attiches 11/1700 (ADN, BMS)

 

Descendance de Pierre OCHIN (I.V.6) fils d'Hubert:

 

I.III.6.1    Marie Françoise OCHIN (Attiches 1/02/1704)7/02/1776 Rouvroy), p. Wallerand François  Joseph, m. Péronne Landrieu, M Rouvroy 25/06/1754 X Cornille MULLET, suite Rouvroy

 

I.III.6.2    Catherine OCHIN (Attiches 15/06/1707- Rouvroy 26/09/1788), p. Pierre Piquet, m. Catherine OCHIN, M Jean baptiste Florent DUWEZ  

                       

Descendance de Hubert OCHIN (I.V.7) fils d'Hubert:

 

 avec Philippine GAUTIER:

 

I.III.7.1                    Marie Thérèse OCHIN (13/05/1711)

 

                  avec Catherine Jeanne DUPONT:

[CM 1/6/1713, AD59, 2E3/6823 acte 53] " Hubert OCHIN fils de feu Hubert, & Péronne Françoise LANDRIEU, laboureur à Attiches, assisté de sa mère, de Pierre et Jean OCHIN ses frères et de Martin GRUIELLE, lieutenant bailli dudit lieu, d'une part, Catherine Jeanne DUPONT fille de feu Denis et Marie Catherine DE TOURMIGNIES de Martinsart, assistée de sa mère, de Denis DUPONT son frère, Guilbert et Jean DUPONT, Guillaume DE TOURMIGNIES ses oncles, d'Ives LECLERC et Marc CHUFFART ses oncles alliés d'autre part":

 

I.III.7.2                    Hubert Joseph OCHIN (26/03/1717- D 20/06/1740 Attiches)

 

I.III.7.3                    Guillaume Joseph OCHIN (23/06/1719- D 8/01/1740  Attiches)

 

I.III.7.4                    François Joseph OCHIN (12/07/1721- D 13/02/1807 Attiches)

 

avec Marie Jeanne LORRAIN :  

 

I.III.7.5                    Martin Joseph Auguste OCHIN (12/12/1724- D > 1772), prêtre, curé de Faches

 

I.III.7.6                    Marie Anne Joseph OCHIN (3/09/1728- D > 1749)

 

I.III.7.7                    Pierre Joseph OCHIN (11/05/1733-D ), M 24/11/1772 X Marie Anne FACOMPREZ, ensuite voir  Seclin (Mélantois)

 

Martin Joseph Auguste OCHIN, curé de Faches 1768

 

 

Attiches, mariage de Jean Baptiste OCHIN, fils de Henry, avec Elisabeth LEGRAIN, témoin Thomas OCHIN, fils de François, son cousin germain & Jean Baptiste DORCHIES, le 29/10/1695 [ ADN, Registre BMS Attiches]

 

Descendance de Jean Baptiste OCHIN (I.VI.2)  fils de Henry:

 

o   avec Elisabeth LEGRAIN, fille de Jacques, veuve de François LOHIER:

 

I.IV.2.1                    Paul OCHIN (25/01/1698-D 1/08/1748 Coutiches), M Coutiches 3/11/1745 X Jeanne Adrienne MAURICE,CM Douai, suite Coutiches

 

I.IV.2.2                    Ignace OCHIN (24/11/1700- 23/05/1787), serrurier, M Attiches 23/11/1734 X Marie Thérèse  DE TOURMIGNIES, [CM 19/11/1734, Archives du Nord, 2E3/7069 acte 111]

" Ignace OCHIN fils de feu Jean Baptiste, laboureur demeurant à Attiches, assisté et accompagné de Paul OCHIN son frère demeurant audit lieu, d'une part, Marie Thérèse TOURMIGNIES fille de Guillaume assistée et accompagnée d'Antoine François Mathias TOURMIGNIES son frère et d'Hubert OCHIN son cousin germain du côté maternel..."

 

 

Louis Joseph OCHIN

(1735- 25/07/1799)

 

Angélique Joseph OCHIN

(25/01/1742), M Attiches 7/10/1772

 

X Jean Michel MANNIEZ

D 1734

 

Auguste Joseph OCHIN

(1741- 22/04/1812), cultivateur Attiches

 

Edouard Joseph OCHIN

(1745- 1/10/1821),  fermier à Attiches

 

Marie Albertine Joseph OCHIN

(18/09/1747-), M Attiches 22/07/1775

 

X Jean Michel BARRAINE

 
 

François Joseph OCHIN

16/06/1749- 6/04/1829

 

Antoine Joseph OCHIN

3/02/1753- 8/09/1825, cultivateur Attiches

 

Anne Louise Joseph OCHIN

23/05/1756-7/07/1806 Attiches

 

I.IV.2.3                    Marguerite OCHIN, M Attiches 8/01/1728 X Pierre Christophe PASQUIER

 

o   avec Marie Anne FOURNIER, fille de Jean FOURNIER & Marie LABBE de Templemars :

 

I.IV.2.4                    Valentin OCHIN (1/02/1726- 4/05/1803), laboureur à Attiches

 

I.IV.2.5                    Charles Antoine OCHIN ( b 1/02/1726- 4/05/1803 ), journalier puis laboureur, M1 Attiches 7/01/1749 X Anne Joseph ISAAC, M2 Attiches 12/05/1761 X Marie Anne Thérèse CREPEL

dont :

                  avec Anne Joseph ISAAC:

 

Lucie Joseph OCHIN

(16/10/1749- 6/01/1777 Seclin)

 
 

X Louis Joseph DUGARDIN

M Seclin 17/11/1772

 
 

Marie Anne Joseph OCHIN

(5/01/1751- 28/05/1810 Seclin) , cultivatrice, M Attiches 2/06/1778

 
 

X Antoine Joseph DESCATOIRE

(22/02/1752 Seclin- 23/11/1818), journalier, cultivateur

 

 

Charles Joseph OCHIN

(26/11/1752- 16/03/1815) cultivateur

 
 

Françoise Joseph OCHIN

(13/04/1755- > 1793) aubergiste,

 
 

X Chrisostome Joseph BLEUSEZ

(1754-> 1802) M Attiches 24/08/1784

 
 

Antoine Joseph OCHIN

(22/09/1757- 7/05/1829)  cultivateur

 
 

M1 X Catherine Joseph CREPEL

(b 15/10/1765- 13/01/1791)

M 13/04/1790 Attiches, dont:

 
   

Charles Joseph OCHIN
(8/01/1791- 22/09/1791)

 

 

 M2 X Marie Joseph OLIVIER: dont

   

 

 

Anne Marie Joseph OCHIN
(ca 1794- 20/04/1862)

 

   

X Jean Baptiste Augustin WAUQUIER

 

 

Florentin OCHIN
(Nca 1796)
M Attiches 29/09/1819

 

   

X Séraphine Joseph CHRETIEN

 

 

 

Descendance de Thomas OCHIN (I.IV.6), fils de François, avec Anne Marie CORNILLOT:

 

I.VI.6.1                    Marie Barbe OCHIN (b 23/05/1698, + 28/05/1754), M Attiches 20/11/1733 X Jean Albert VALET (b 23/09/1702, + 24/08/1778 Seclin), laboureur à Phalempin

Elle  reçut une somme de 240 florins “monoye de Flandre” pour renoncer à toute terre, biens meubles et immeubles venant de ses parents. La fratrie s’engagea à payer ses obsèques.

 

I.VI.6.2                    Pierre OCHIN (b 14/06/1700- 18/10/1773 Seclin), laboureur à Martinsart, [CM Seclin  ADN, 2E3/7071 acte 69 du 15/09/1736] X Marie Angélique TREFFEL (16/09/1705- 22/03/1768) fille  de Nicolas Treffel. Suite Seclin

il reçut 100 florins de ses frères et sœurs et il renonça à sa part des biens meubles dont la fratrie jouissait ensemble; Il s’installa à Martinsart (Seclin) d’où était issue sa femme Marie Angélique Treffel.

 

I.VI.6.3                    Jean Baptiste OCHIN (b 16/09/1705, +22/03/1768), laboureur à Attiches, M Attiches  2/08/1740 X Marie Joseph DENNEULIN, fille de Jean Baptiste, laboureur, & Marie Elisabeth  Duriez d'Attiches [CM Phalempin 2E3/6083/35 du 16/07/1740]

Il possèda la moitié des biens meubles (labour, semences, amendises, meubles pour ménages) avec Thomas et ¼ de la maison manable avec édifices (granges), les deux cents de terre (tenus de l’Echevinage de Seclin) avec jardin, arbres fruitiers et bois montant.

 

I.VI.6.4                    Thomas OCHIN (b 21/11/1707- 7/09/1753), laboureur à Attiches, M Attiches 11/04/1741 X   Anne Marie BARATTE (11/10/1719- < 1774), fille de Marc Antoine & Marie Madeleine   Henniart [ADN CM Seclin 2E3/6851/27 du 24/03/1740]

Il possèdait ¼ du lieu manoir cité avec les deux cents d’héritage; il “sortit” Jean baptiste moyennant 225 florins, et il resta donc dans la maison familiale.

 

I.VI.6.5                    Marie Marguerite OCHIN (b 28/12/1711 Attiches- 30/03/1762 Phalempin), M 2/08/1740  Attiches X Jean Baptiste LOHIER (21/03/1709- 26/05/1782 Phalempin), laboureur & Mtre charpentier, chaufournier (>1750) suite Phalempin

Elle s’installa à Phalempin avec son mari Jean Baptiste Lohier, laboureur et maître charpentier, qui devint ensuite chaufournier (fabricant de chaux) à partir de 1750

 

 

Descendance de Jean Baptiste OCHIN (I.IV.6.3), fils de Thomas, avec Marie Joseph DENNEULIN:

  • Juste Joseph OCHIN(2/09/1742, + 4/05/1799), laboureur, maire d'Attiches, M 3/06/1769 Attiches

    X Marie Magdeleine DORCHIES, fille de GuillaumeDORCHIES, laboureur et charpentier de moulin & Marie Anne HAVEZ

 

 

Juste Joseph OCHIN officier public à Attiches 1797

 

 

dont:

Catherine Joseph OCHIN

(2/09/1770- 16/06/1852), M Attiches 8/08/1800

X Gabriel GAUTIER

 cultivateur

Anne Françoise Joseph OCHIN

(b25/02/1774- 25/12/1810), M Attiches 11/11/1800

X Jean Baptiste WIGNiOLE

(D > 1831) cultivateur

Romain Henry Joseph OCHIN

(b3/04/1777- 1/05/1867), M Attiches 2/07/1806, cultivateur, charpentier, meunier

X Augustine Joseph DECATOIRE

(Seclin 24/09/1780- Paris 12/04/1851) suite PARIS scieur à la mécanique, rentier à Attiches

Isabelle Joseph OCHIN

(b1/07/1780- 11/07/1864), M Phalempin 9/07/1800

X Louis François RACHEZ

(1773- 1860)

Marie Anne Joseph OCHIN

(2/12/1788- 26/09/1811), M Attiches 27/10/1807

X Adrien DECATOIRE

(Phalempin 1781- Attiches 23/01/1851) cultivateur

 

le 24 Nivose 1794 (« vieux stille ») an II de la République une et indivisible, soit le13 janvier à Attiches (869 habitants en 1793), « Pardevant moi Juste Joseph OCHIN, maire d’Attiches…, moi maire pour remplaçer l’officier public élu le 1er octobre appelé Demazière, occupé d’autre part etc. (Registre des mariages Attiches,  AD du Nord). En février 1798 il est dénommé officier public de la commune. Juste Joseph OCHIN ancien échevin fut probablement le premier maire élu d'Attiches.

Pendant la Révolution, Juste Joseph acquiert la ferme du Coulembier, ancienne seigneurie à Leers vendue nationalement comme bien d'émigré provenant d'Isabelle Lemaître [ d'après Th. Leuridan, histoire locale de Leers].

 

 

Descendance de Thomas OCHIN (I.IV.6.4), fils de Thomas, avec Anne Marie BARATTE:

 

Louis Joseph OCHIN

17/04/1742-3/02/1829,  laboureur à Attiches, élu représentant pour le Tiers-Etat

 

M1 X Anne Marie MONPAYS

 pour Attiches aux Etats Généraux de 1789  

 

M2 X Marguerite GRAVELEINE  (1748-< 1829)

 

dont:

 

Jean Baptiste OCHIN

(1777- 11/03/1807)

M Attiches 30/12/1800

Catherine Joseph OCHIN

(23/11/1778- 31/05/1847)

 

Louis Joseph MOMONT

cultivateur à Attiches

M24/04/1811

Pierre Joseph OCHIN

(ca 1781- 6/04/1855) tisserand, ménager

 

Apolline Joseph GAUTIER

(1783-1857)

 

Juste Joseph OCHIN

(28/05/1785- 22/05/1797)

 

Virginie OCHIN

(1791- 8/01/1813)

 

Elisabeth OCHIN

(3/12/1744- 10/08/1753)

 

Jean François OCHIN

(1746- 9/09/1753)

 

Jean Baptiste OCHIN

(15/08/1749- 6/09/1801)

journalier, cultivateur

X Marie Thérèse Joseph LEMOINE

(1754- 1803)

suite à Ronchin

 

 

Jean Baptiste OCHIN

(28/05/1783 Ronchin- 25/03/1799)

M 19/01/1814 RONCHIN

Julie Agnes Joseph OCHIN

(21/01/1789 Ronchin- 4/02/1864)

 

Charles Louis Joseph DUPUIS

 

M 2/10/1821 Ronchin

Victoire Catherine OCHIN

(26/11/1791 Ronchin- 11/04/1836)

 

Jean Baptiste Joseph MERCIER

M 25/03/1818 Ronchin

Sophie Joseph OCHIN

(28/09/1794 Ronchin- 2/10/1863)

 

Jean Baptiste WAROQUIEZ

 

 

André Joseph OCHIN

(24/03/1752- 8/02/1795 Attiches)

 

 

Descendance de Thomas Joseph OCHIN (natif de Douai St Albin), fils de Jean Baptiste OCHIN (I.I.4) ( fils de Jean OCHIN & Jeanne WARTEL)  & Marie PASBECQ de Douai :

 (b 14/05/1701 Douai St Albin, + 7/03/1770 Seclin), journalier, laboureur Attiches, marchand de fruits à Seclin, M1 Attiches 6/06/1722 X Marie Michelle DUMORTIER (+ < 04/1757), M2 Attiches 26/04/1757 X Anne Françoise DEBUISSON (ca 1716) fille de feu Ignace & Félicité Legroux [CM 23/4/1757, AD59, 2E3/6796 acte 29]

o   avec Marie Michelle DUMORTIER:

 

 

Jeanne Catherine OCHIN

(b17/11/1724 Attiches- D 17/01/1776 Seclin)

célibataire

 

Anne Françoise OCHIN

(ca1726- 14/09/1726)

 
 

Marie Anne Joseph OCHIN

(b26/06/1727- D > 10/1793)

 

Attiches M 19/04/1757

Louis François DUFLOT

   
   

 

Templemars M 4/11/1717

Jean Baptiste OCHIN

(b22/06/1731- D > 03/1770)

 
 

Marie Catherine DEVENDEVILLE

de Templemars

 

 

Descendance de Jacques OCHIN (III.I) d'Attiches (ca 1633, +21/09/1694) fils de Jean OCHIN (III.) & Jenne DESNEULIN , veuf de ?,  dont

  • Jean Baptiste OCHIN (Attiches ca1668- 10/01/1743), laboureur d'Attiches [2E3/674 acte 80 et 138 du 23/07/1732 (promesse, engagement, partage de biens meubles)],

M1 le 2/08/1695 Attiches X Elisabeth FAVA (ca 1670, + 17/06/1710)

M2 le 4/11/1717 Templemars X Marie Catherine DEVENDEVILLE (b 4/09/1718-D > 1732), fille de feu Luc & Marguerite Hennion de Templemars [CM Archives du Nord 2E3/6827/acte 85, 23/10/1717]

 

o   Avec Elisabeth FAVA:

Attiches, mariage de Jean Baptiste OCHIN, fils de Jacques, avec Elisabeth FAVA, témoins Jean VALLEE & Antoine MARTINACHE, le 2/08/1695 [ADN, registre BMS Attiches].

 

  • Ragenfroide OCHIN

(b 29/05/1696, + >1717 et <1732)

  • Marie Joseph OCHIN

(b 10/08/1697, + < 1718)

  • Jean Baptiste OCHIN

(b 18/02/1701, D > 01/1743), [CM ADN, 2E3/6078 acte 4] laboureur La Neuville  Phalempin X Marie

Jeanne HOTTIN, M Phalempin 1/02/1735, dont:

 

. Louis Joseph OCHIN (ca 1736) bûcheron à La NeuvilleX Barbe Constance GOEMINNE , M 13/1/1767  Phalempin

. Luc OCHIN (N 1751), la Neuville à Phalempin,  X Marie Pélagie BERNARD,  M Gondecourt 20/04/1784

. Henri Joseph OCHIN (N 1748),   X Pétronille Joseph BEGARD, Phalempin M 22/11/1785suite Phalempin

. Jeanne Béatrice OCHIN (26/10/1741 Phalempin, D 16/12/1817 Santes) fileuse, X Valentin Jean COUSIN

  • Joseph OCHIN (b 13/05/1707, D > janvier 1743), [2E3/674 acte 80 et 138 du 23/07/1732 (promesse, engagement, partage de biens meubles)], laboureur à Attiches puis Lille, Seclin M 19/11/1743, X Marie Anne DEGAND ,  suite Lille Ste Catherine

o   Avec Marie Catherine DE VENDEVILLE:

 [CM 23/10/1717, AD59, 2E3/6827 acte 85] " Jean Baptiste OCHIN veuf avec enfants d'Elisabeth FAVA, laboureur à Attiches, assisté de Joseph FAVA son beau-frère, d'une part, Marie Catherine DE VENDEVLLE fille de feu Luc & Marguerite HENNION, de Templemars, assistée de Pierre DE VENDEVILLE sonfrère d'autre part",

dont:

Marie Joseph OCHIN (b 4/09/1718)

X Nicolas LEGRAIN,  Attiches M 26/11/1743

 

 

Autres manants  d'Attiches

 

  • Catherine OCHIN      ca 1622, + 21/08/1694, célibatair

 

 

  • Philipotte OCHIN

(ca1618- D 8/09/1690 Attiches)

[AD59, 2E3/7346 acte 67 du 2/03/1688]

 

 X Gilles MAGRET

(+ < 1688) laboureur

 

 

  • Piat OCHIN

(ca 1645, +26/06/1675)  meunier du moulin d'Attiches, autre fils de Jean & Jeanne Wartel??
(AD59, 8B 2éme série 786 f°128 ),[AD59, 2E3/7330 acte 43 (5/12/1672), achat terre à labeur,

2E3/3707 acte 36 du 27/03 1675, attestation]

 

 

  • Maximilien OCHIN

 

parrain le 20/04/1688 de Magdelaine MALLET fille de Hiacynthe & Antoinette DEBUISSON

 

 

  • Jean Pierre OCHIN

(ca 1648, + 1/04/1691)

 

  • Elisabeth OCHIN

(ca 1661, + 8/05/1738 Attiches)

M 4/05/1700 Attiches

 X Michel DUFLOT

(ca 1664, + 16/01/1741 Attiches)

témoins X Millez, Joseph Legrain, Pierre Brissé, Michel Malez

 

dont Renfride & Monica DUFLOT

(b(20/07/1700)

  • Marguerite OCHIN

ca 1671- + 1/06/1709 (infection)

 

X Antoine JACQUART

 

  • Catherine OCHIN

ca 1669, + 17/02/1709

 

  • Marie Joseph OCHIN

ca 1674, + 31/01/1692

 

 

  • Marguerite OCHIN
   

X Blaise DELETOMBE

dont:

 

Blaise DELETOMBE (b12/12/1699)

  •  Angélique OCHIN + 10/02/1705, "vagabonde"

 

 

 

« Mollin a vend a usance de mieuldre le bled »

Photo, prise par un soldat allemand (1914-1918), du moulin d’Attiches situé sur la route des Fondes (n°426 de la section B du cadastre napoléonien, le nom vient de Leffondre ancien fief d’Attiches), qui fut démonté en 1930 pour être reconstruit sur la colline de Valmy ! Il fut détruit lors de la tempête de 1999 ! Un nouveau a été reconstruit à Valmy… Reverra-t-on, un jour, un moulin à Attiches??

 

Quelques lettres de rémission, relevées dans les archives  pour les  environs d' Attiches, illustrent la violence quotidienne (exacerbée au 16ème siècle) qui existait  dans la relation entre  individus sous l'emprise de l'abus de boisson, de la jalousie etc...

[ à ce sujet lire "La violence, une histoire sociale,  France 16ème-18ème siècles" par Michel NASSIET, Seyssel Edt  Champ Vallon, col. Epoques, 2011]

 

 

"Von der Artzney Bayder Gluck des gluten und widerwertigen" par Sebastian Brandt, texte de François Pétrarque (Edt 1532), gravures sur bois-  (BNF)

  •  [Archives Du Nord, B1788] Registre de l'audience des comtes de Flandre, lettre de rémission: Affaire de 1582, lettre de rémission de 1587.

Jehan Ochin suite à une querelle, au niveau de Martinsart sur le chemin de Seclin à Attiches, a malencontreusement tué son compagnon de route, Thomas LOHIER, lors d’une bagarre, revenant du cabaret de Piat LEMAHIOU de Seclin, où ils étaient allés "marchander des abbats de hallots appertenant à Pierre COCHET de templemars" (abattage de saules têtards). Il s’agit d’un homicide involontaire. Il a du fuir pour échapper à la rigueur de la justice hors la châtellenie. Après confiscation de certains de ses biens, n’étant plus en mesure de nourrir sa famille, il a fait une demande de pardon, et obtint une lettre de rémission du roi (d’Espagne, Philippe II) qui moyennant le paiement d’une amende lui permet la retistution de ses biens et de revenir chez lui. Dans la charte le suppliant est bien sûr Jehan.

" Scavoir faisons à tous présent et advenir nous, avoir receu l’humble supplication et requeste de Jehan OCHIN mannouvrier demeurant a Attiches Chastellenie de Lille chargé de six petits enfans, contenant que le premier dimence de septembre XVcent octante deux ayant esté avecq Thomas LOTHIER aussy mannouvrier dudit Attiches....... 

ledit LOTHIER s’adressant au suppliant luy dict qu’il avoit unc mauvaise femme et sur sa demande de la raison respondit qu’elle avoit mis en avant des propos  tournans a luy LOTHIER a grand schandale et deshoneur qu’on entendant  ledit

 suppliant et que lesdits propos estoient touchant certain menus larresins que ledit LOTHIER avoit comis, et sur ce que ledit suppliant s’excusoit disant qu’il n’en scavoit rien, ledit LOTHIER l’auroit desmenti et d’ung de boist le frappe

 sur la teste et abbatu par terre tout estourdi dont revenu a soi  auroit dict audit LOTHIER qu’il luy  rendroit quant il le debvroit attendre sur le débat de son hu[__] ou semblables propos en substance et com[__] poursuivirent  leur chemin ledit Clément LE GROUT seroit demeouré derrière pour lasser son eane (âne) et le suppliant avecq ledit LOTHIER continuant en propos et escrifs (disputes) seroient venus a conflicter  l’ung contre l’aultre de leurs cousteaux tellement que ledit LOTHIER estant abbatu par terre auroit dudit suppliant reçu quelques coups et fut iceluy suppliant durant ses entrefaicts ouch  blessé ou pouch[__](poucher, écraser ?) et ledit LE GROUT survenu les auroit séparé estant iceluy LOTHIER peu après aller de vie a trepas » ...

 

  •  lettre de rémission 1659 (ADN B1823 f°75v° relevée et transcrite par Michel Champagne GGRN, AM 361 Attiches & Tourmignies, rapports et dénombrements-rôles fiscaux et autres documents 15è-18è siècles,  accordée par le roi Philippe d'Espagne à Bruxelles le 11 janvier 1659 en faveur de Jean FLINOIS demeurant à Attiches:

" le 12 septembre 1655, Jean FLINOIS se seroit rencontré avecq aultres jeunes gens dudit lieu au village d’Avelin dans une taverne dite  le blancq lévrier, la où estoit  Victor OCHIN dudit Attiches et apres y avoir beu quelques pots de bierre, ledit OCHIN s'estant retiré de la chambre où ils buvaient par ensemble sur les dix heures de nuict avecq Francois LEMAIRE et aultres de leur compagnie. Il se print une dispute entre le remontrant et ceux qui estoient restez dans la chambre avecq luy contre ledit Francois LEMAIRE sur le sujet du fusil qu'il avoit entre ses mains appartenant à Antoine FLINOIS frère dudit remontrant. Lesdits LEMAIRE et OCHIN adressèrent des paroles injurieuses au remontrant et à ses compagnons et réciproquement. Ils descendirent de la place où ils estoient, d'où ledit OCHIN estoit sorti avecq ses camarades et allèrent au jardin dudit logis où ayant rencontré ledit OCHIN et sa compagnie, la querelle se ralluma en telle façon entre les deux parties qu'ils s'entrebattirent à coups de cousteau et fusils, qu'ayant le remontrant esté grievement blessé et voyant que ledit Victor OCHIN estoit tombé par terre qu'il avait en apparence receu quelque blesse du conflict, estant tout eschauffé de colère et se trouvant aussy blessé, il s'en approcha et luy infera deux coups de cousteau, dont incontinent apres il mourut au grand regret du remontrant..."

 

NB.   Victor OCHIN est cité parrain de Claire MALLET fille de Guislaume MALLET X Catherine OCHIN à Phalempin le 13 août 1649 (ADN registre BMS Phalempin).

 

  • [Archives Du Nord, série 8B Parlement de Flandre- Cours et juridictions d’Ancien Régime,  2ème série, article  786/ f° 128, Parlement de Flandre] dans la Revue de la Fondation de Pévèle N°18 – Bruno FOUROT).

« Supplication de François Verdière, mosnier du village de Tourmignies, contenant que, s’estant aperceu que, de temps en temps, l’on desroboit en son moulin partie du grain que l’on y apportoit pour moudre, comme aussy qu’entre les meules, on y avoit fait couler de l’huile d’aspicq pour en gaster la farine et par ce moyen donner desgout aux manants de fréquenter son moulin, crut que, pour découvrir le malveillant, il estoit de son debvoir d’en faire une recherche.

Après plusieurs observations et remarques faites par quantités de personnes qui ordinairement estoient les plus assidues dans le mesme moulin, il eut grandissisme sujet de soupçonner Piat Ochin, mosnier d’Attiches, qui, selon toute apparence, picquer d’envie de voir le moulin dudit Verdière prospérer davantage peut-estre que le sien, s’estoit venu entesté d’entreprendre de le ruiner.

Le 26 juin dernier (1675), le suppliant, accompagné de Joos Brocquart, son beau-frère, tirant vers Attiches sur les neuf à dix heures du soir , arrivèrent à l’environ du jardin dudit Ochin, le trouvèrent chargé d’un sac de grain qu’il avoit paravant desrobé chez le suppliant et qu’il remportoit quant à luy, l’ayant probablement chargé as quelque advesture pour le transporter de nuit plus prestement.

Verdière, sans en vouloir croire à la première vue, voulant s’assurer davantage de la personne et du sac, s’en approchant de près, luy en prit envie de frapper d’un petit baston sur le sac, auquel coup Ochin, laschant prise et jetant le sac par terre, recognut le suppliant, à la confusion et, en ce moment de rage qu’il eut de se voir ainsy surpris dans un temps qu’il y attendoit le moins, se jeta en désespéré et à coups perdus sur Verdière avec ces mots : mes deux bougres, il faut que jour vous tue ! et en mesme temps le terrassa avec telle violence qu’il l’eut assurément massacré sy Broquart n’eut accouru promptement à son secours, dont pour le quitter luy donna quelques coups de pieds mais sans effet et pourquoy , tant pour sa défense propre que pour sauver le suppliant des mains funestes de ce voleur, luy porta un coup d’espée au travers du corps duquel peu après il termina, au grandissisme regret du suppliant, lequel craignant rigueur de justice, se seroit absenté et n’oseroit se présenter sans nos lettres de grave pardon et rémission… »

NB. Piat OCHIN est un fils plausible de Jean OCHIN (& Jeanne WARTEL),  qui lui-même fut meunier d'Attiches avec son père Pierre OCHIN ca 1635,  censier et meunier de Ruppily à Mérignies ca 1650, et enfin laboureur à Sin Le Noble..

 

"Comparut personnellement Jacques BROUDOUX fils de

 feu Mathias demeurant en la ville de Lille,

 lequel comparant recognult et declara d'avoir

 bailles et accordes a tiltre de cense ferme

 et louaige à Pierre & Henry OCHIN pere & fils laboureurs demeurant

 en la paroisse d'Astiches aussy present et comparant

 qui le cognurent avoir prins audit tiltre tout

 ung lieu masnoir amasses de maison

 manable grange porte estable et aultres edifices

 contenant parmi jardin, le tout de dix huict cents,

 le tout ainsy qu'il est aucquié

 et planté d'arbres fruicts portans et  au

 bois montans, iceluy gisant audit Astiches,  tenus de la seigneurie de la Haie s/

 au chemin menant de la plache d'Astiches vers

 le chasteau de Cessoie, d'aultre costé au chemin

 menant d'icelle plache vers le hamel de la

 Neufville et de l'aultre costé à la ruielle

 menant d'Avelin vers le mollin dusdit Astiches;

 Item une pieche de quinze cens de pres à (labeur?)

 tenus d'icelle seigneurie haboutant au chemin / dusdit Astiches vers la Neufville d'aultre /

vers pied-sente menant du Petit d'Astiches vers le / Plouicq, d'aultre à le pres? Jacques LE WILLAME;

 Item une pieche de cincq cens seant au hamel de la /  Neufville tenus de [_____vend______]

 haboutant d'un sens au bois nommé le Bois de / Lesqueu, d'aultre à le pres dudit Jean Franchois

 DE WULFF forestier des bois de VENDOSMES d'aultre / à le pres de Jean LE MESRE dit LAMOUREU; Item une

 pieche de cincq cens de pres à labeur seant audit / Astiches tenus comme dessus haboutant de trois sens à

 le pres du chasteau de Cessoie d'aultre à le / pres de la Cure dudit lieu et la piedsente passant

 au travers [_ment] de l'église dudit lieu vers le Petit Astiches [ ADN, 2E3/4248 acte 1 du 4 février 1660]