siège de Douai par les coalisés (les hauts alliés, Guillaume d'Orange, princes Eugène de Savoie & Anhalt Dessau) en 1710. Douai sera de nouveau assiégée par les Français le 2 août et reprise le 8 septembre 1712 par le maréchal de Montesquiou comte d'Artagnan.

Les OCHIN à DOUAI

 

  • DOUAI

De gueules plain

 

 

On disait du baillage et de la ville de Douai au 17ème siècle qu'ils étaient le grenier de tout le pays, "car ses environs sont si fertiles en grains, qu'elle en a suffisamment pour en fournir aux provinces voisines. Ce baillage a sous sa dépendance la petite ville d'Orchies avec 25 bourgs et villages la plupart arrosés des eaux de la Scarpe; les abbayes d'Anchin, de Marchiennes, à trois lieues de Douai sur la Scarpe, de Hennin et de Flines y sont situées, de même que quelques prieurés."

 

En 1667 Louis XIV envahit la Flandre; Vauban assiégea et prit Douai du 23 au 26 juillet 1667. En 1708, la frontière nord de la France est franchie par "les alliés". Marlborough ravage la Flandre et l’Artois, tandis que tombent Lille puis Tournai. Aux malheurs de la guerre s’ajoute une catastrophe climatique : le « grand hiver » 1708-1709, au cours duquel un froid polaire détruit les semences dans leurs sillons, et le printemps pourri qui le suit, touchent particulièrement la France du Nord : ils provoquent disettes puis famines et épidémies. En avril 1710, entrée dans la ville des bataillons de défenseurs français placés sous les ordres du comte d’Albergotti, l’un des meilleurs officiers de Louis XIV, tandis que Les Douaisiens suivent avec angoisse l’avancée des chefs alliés : le prince Eugène est à Leforest, Marlborough à Flines … Le siège s’engage à partir du mois de mai. 170 pièces d’artillerie causent d’importants dégâts et de nombreuses pertes. Un officier chevronné, vétéran des guerres de siège, écrit n’avoir « jamais vu faire un si grand feu qu’ont fait les Hollandais devant Douai les 18, 19 et 20 [mai]. C’était comme un déluge de feu. » (Rouche, 1998, p. 136). Le 26 juin 1710, après un siège de près de deux mois, le comte d’Albergotti signe la capitulation. La longue résistance des Français leur permet de se retirer vers Cambrai avec les honneurs de la guerre.  Le 8 septembre 1712 les "François" reprennent Douai. Le parlement de Flandre, cour de justice, s'installe à Douai en 1714 dans les locaux du refuge de l'abbaye de Marchiennes.

L'Université fut créée en 1560 par Philippe II d'Espagne. Le Roi voulut que cette université fut fondée sur le même pied que celle de Louvain, d'où l'on fit venir trois docteurs et professeurs en théologie. Pour les cinq facultés on comptait jusqu'à huit collèges, dix huit refuges d'abbayes et vingt deux séminaires. Au XVIIIème siècle l'université de Douai était la deuxième du royaume, avec un total de 1500 à 2000 étudiants. La ville était un centre animé de la vie catholique et de la Contre-Réforme. La bible de Douai y a été traduite en anglais. Le nombre de clochers qui dominent Douai est le signe d’une implantation ecclésiastique sans commune mesure avec la situation actuelle. La paroisse St Jacques est desservie par les prêtres de l'Oratoire. Les autres paroisses sont St Amé, St Nicolas, St Albin, et l’église Notre Dame est la plus ancienne église de la ville. L'ancienne collégiale St Amé est le plus ancien lieu de culte référencé dans les annales de Douai, érigée vers 950 sur ordre de Arnould Ier de Flandre. De cette collégiale ne reste que des vestiges archéologiques sous la place du même nom. La collégiale St Pierre, qui est aussi une paroisse,  a été fondé en 1113 par Baudoin comte de Flandre, dotée de douze chanoines ayant pour "dignités"  un prévôt et un doyen; le premier portait aussi le titre de chancelier de l'université.

Ci-dessous les paroisses principales où se développèrent les familles OCHIN à Douai au 17ème siècle:

 

Douai 17ème siècle, église St Albin (ou Aubin), (A. Robawl, imprimeur Douai- BNF).

La paroisse de St Albin (ou St Alban, Aubin) fut érigée en 1100 par le chapitre de St Amé. La paroisse comprenait toutes les dépendances de l'échevinage de Douai situées sur la rive gauche de la Scarpe et celles du Camp-Fleuri. Pendant la nuit du 16 au 17 juin 1710 pendant le deuxième siège de Douai, le clocher fut abattu à coups de canon par les alliés. La paroisse fut close en avril 1791 et l'église l'année suivante fut vendue par l'état et finalement démolie.

Le couvent des pères de l'Oratoire de Jésus Christ fut créé en 1629 par un lègue de l'évêque d'Arras Herman Hortemberghe, mort à Arras en 1626 et inhumé dans l'église St Albin. Il fut transféré de la rue d'Ocre (paroisse St Albin) près de l'église St Jacques en 1630, jusqu'à sa suppression en 1792.

 

 

Douai 17ème siècle, Eglise St Jacques & séminaire de Hennin, (A. Robawl, imprimeur Douai- BNF). Pour loger la majorité des étudiants non douaisiens, des séminaires ont été créés, dont la plupart n'ont aucune fonction de formation des clercs.

 

Nous  trouvons parmi les familles OCHIN de Douai plusieurs jardiniers. Les jardins (cultures vivrières) se situaient le long des remparts et derrière le bati construit en bord de rue. Les terrains situés alentours de la porte d’Ocre et Morel sont pourvus de nombreux jardins. La dote de l’épouse de Pierre OCHIN, Antoinette DRAPPIER, comprenait une maison rue Morel avec un jardin de la rue au remparts et par derrière « tenant à l’héritage » du Temple [ ADN, 2E13/965 CM 1685].

Extrait du plan de Douai 1648 publié dans "Novum ac magnum theatrum urbium Belgiae regalis" de Jean Blaew d'Amsterdam [fac-similé, BNP Gallica]. En haut la porte et la rue Morel, la paroisse et l'église St Jacques à droite (10); en bas à droite la porte d'Ocq (Ocre), l'église et la paroisse St Albin (4), les nombreux jardins entre les remparts et derrière le bati.

 

 

Descendance de Jean OCHIN (fils de Pierre) & Jeanne WARTEL (ex Attiches, Mérignies et Douai):

 

I.               Jacques François OCHIN (b 2/10/1638 St Albin), parrain en 1680 de Jean Thomas OCHIN

 

II.             Antoine OCHIN , ca1640 Attiches, + St Albin 3/06/1706, jardinier à Sin-Le-Noble en 1664, censier à Douai en 1696, bourgeois, M 1/06/1664 St Albin, X   Françoise LEDOULX  (b 14/10/1641 St Albin, D > 1709) fille de Baudoin LEDOUX &  Jeanne LEFLON d’Esquerchin.[CM Douai 27/5/1664, Anthoine OCHIN fils de Jean OCHIN laboureur demeurant à Sin Le Noble, assisté de Jean OCHIN laboureur demeurant à Pont-à-Raiche, son cousin germain d'une part, Baulduin LE DOUX bourgeois et laboureur demeurant en ceste ville de Douay,  Jenne LE FLOY , et Françoise LE DOUX fille à marier dudit Baulduin, ...]

 

III.            Jean Baptiste OCHIN (b 18/11/1652 Mérignies- D 28/12/1700 St Albin), jardinier, M1 X Anne Catherine DU  BURCQ, M2 X Marie PASBECQUE (ca 1665, + 12/01/1701 St Albin)

 

IV.            Jean François OCHIN (b 2/10/1659 Douai St Albin), témoin mariage de son frère Jacques en 1696

 

IV.            Jacques OCHIN (ca 1661 Douai, + St Jacques 6/08/1710, 49 ans), autrefois cuisinier du séminaire  d'Hennin (paroisse St Jacques), marchand gressier, bourgeois en 1691, M1 ca 10/1689 [CM 17/10/1689] X Catherine DALLE, fille de Pierre & Jeanne Langue, présence de Alexandre OCHIN cousin M2 13/08/1696 St Pierre X Anne Jeanne VOLET (D > 1710) fille de Nicaise VOLE bourgeois graissier & Barbe BOUCHAIN, témoins Pierre Maximilien GARIN, licencié en médecine, Jean François OCHIN, [CM  Douai 23/7/1696]

 

V.              Marie Jeanne OCHIN (N Sin Le Noble?) et X Pierre GELLEZ (D25/04/1713 à Douai St jacques) de Sin Le Noble [ CM Douai 16/05/1702, ADN], ensuite à Waziers

  • Descendance de Antoine OCHIN (II. fils Jean & Jeanne WARTEL, D < 1719) avec Françoise LEDOUX (D > 1719), Dont:

 

Marque de Antoine OCHIN en 1664, jardinier à Sin Le Noble,  censier, bourgeois de Douai

 

Signature du même Antoine OCHIN en 1701, bourgeois,  qui  apprit à signer...

 

Françoise LEDOUX fille de Baulduin LEDOUX laboureur et bourgeois de Douai

Charles François OCHIN, licencié en médecine en 1697, demeurant à Bersée à cette époque

Charles François OCHIN (Mtre)

confirmé St Albin 1688, D <1719

CM 8/7/1697, licencié en médecine, à  Bersée en 1697

X Marie Jeanne DARNEM

Douai St Amé, D < 1719

M 26/07/1697 Douai St Amé,

fille de feu Mtre Jacques DARNEM chirurgien

dont

Anne Ursule Catherine OCHIN

b St Amé 18/04/1700

 

Marie Joseph OCHIN

 M1 16/5/1719 Douai St Albin (CM 9/5/1719)
 

X Ignace Huber DRAPPIER D<1726

fils de feux Ignace & Catherine DUPIRE bourgeois

 M2 (CM 18/7/1726) X Jean Charles JOSEPH, valet de cordonnier, fils d'Ely

 

Marie Thérèse OCHIN

(b 29/5/1665 St Albin)

Albin OCHIN

(b24/09/1666)

Marguerite Françoise OCHIN

 

(b11/11/1667- D 1/09/1778 St Albin), [ ADN, 2E13/220, CM 8/5/1686, M St Albin 10/6/1686, D > 1709, 

X Antoine Jacques CARBONEL, maître batelier, bourgeois, D > 1709 &

 

 < 1719,   fils de feu Anselme, bourgeois, Mtre batelier & Monicq  MACQUASIN

 

Marie Anne Thérèse OCHIN

(b 28/11/1669), CM 1/4/1689, M St Albin 19/04/1689

X Pierre Antoine QUAREAU

fils de Pierre QUAREAU, bourgeois, Mtre couvreur de tuiles
   
   

François OCHIN

(b 17/12/1671)

Marie Barbe Thomas OCHIN

(b 22/12/1673), marraine en 1701 de Pasques Florent  OCHIN

X Nicolas Eloi LANDAS

M St Albin 13/11/1703 [CM Douai 6/11/1703], Mtre ferronnier, bourgeois (1709)

Jeanne Françoise HOCHIN

(b 4/3/1678) [ADN, CM 2E13/684]

X Pierre François VILLE

 de Bersée, M St Albin 21/08/1697

Joseph François OCHIN

(b 27/03/1680 St Albin- D 16/05/1743 St Jacques) p. Quintin OCHIN, m. Françoise Claire BLONDEL

X Anne Florence DUBOIS

M St Pierre 11/06/1709, [CM Douai 10/06/1709]

Marie Elisabeth OCHIN

b 7/5/1682

 

Marie Angélique

b 7/10/1684

 

 

Marie Barbe Thomas OCHIN à son mariage en novembre 1703

Marguerite Françoise OCHIN en 1686, épouse de Antoine CARBONNEL (ou Carbonet) , battelier et bourgeois en 1709

Signature de Jeanne Françoise OCHIN, fille d'Antoine & Françoise LEDOUX, à son mariage en 1697

 

Joseph François OCHIN à son mariage en juin 1709 avec Anne Florence DUBOIS fille de Nicolas Noel DUBOIS, bourgeois marchand poissonnier

 

  • Descendance de Jean Baptiste OCHIN (III) , jardinier paroisse St Albin, fils de Jean OCHIN & Jeanne Wartel:

 

·       avec Anne Catherine DU BURCQ  (D ca janvier 1680)       

 

Marie OCHIN

ca 1674- D 10/11/1693 St Albin (19 ans)

   

Jean Baptiste OCHIN

22/8/1677

St Albin

m.Françoise LEDOULX femme Antoine OCHIN

Marie Catherine HOCHIN

8/1/1680

St Albin

 

 

·       avec Marie PASSBECQUE (inhumée le 12/01/1701 St Albin, 36 ans)

 

 

Jean Thomas OCHIN

(b 21/12/1680- ) Jacques François HOCHIN parrain,

 
 

X Marie Jeanne GARREZ      ( ca 1676- D1/02/1713 St Albin), M1- 8/02/1701 St Albin,

M2 X Marie Agnes BOMBECQ , M2 1/12/1713 Lille, suite à Lille

 

 

 

 

Jean Baptiste OCHIN

24/1/1683

 

Crépin François OCHIN

18/6/1685 St Albin

 

Marie Marguerite OCHIN

21/11/1687

 

X Jean LECLERC (de St Aubert d'Arras)

M 27/11/1703 St Pierre

 

 
 

Anne Michelle OCHIN

M St Albin 27/07/1719

 

X Louis François Joseph LEBRUN

fils  défunt Jacques & Jacqueline MASCONVILLE

 

·       Descendance d'Antoine OCHIN (N ca 1655, + St Albin 15/07/1729), jardinier, fils de Jean Baptiste (III) & ?,  [ADN, 2E13/239, CM Douai 12/01/1701 assisté de Antoine et Jacques OCHIN ses oncles], M 17/01/1701 St Albin  X Marie Marthe COPIN (N ca 1668, + St Albin 14/11/1728), veuve de Jean François BELGAMME,  dont:

 

Pasquier Florent Archanase OCHIN

b 1/05/1701- m. Marie Barbe Thomas OCHIN, D 6/07/1728 St Albin,
témoin mariage St Albin 1/07/1720, Michel OLIVIER X  Marie Barbe LEQUIEN

Marie Ignace OCHIN

23/02/1703 St Albin

Marie Jeanne Angélique

b 9/09/1705 St Albin

Marie Elisabeth OCHIN

b 19/11/1710, D le 4, + 5/07/1728 St Albin, 18 ans

Marie Marthe OCHIN

b 1/06/1707

X Olivier Joseph THOMAS

cité en 1734 meunier à Douai, [2E3/1345/51 du 31/3/1734]

 dont Marie Ignace THOMAS              (b 13/05/1735 St Albin)

 

 

 

 

 

Archives Municipales de Douai, Affaires Militaires série EE-77-4 page 27

Jacques OCHIN, en 1689,  Douai St Jacques, ancien cuisinier, marchand gressier, bourgeois en 1691

  • Descendance de Jacques OCHIN (V) fils de Jean & Jeanne WARTEL:

 

·       avec Catherine DALLE, fille de Pierre et d'Anne DE LANGLE:

 

Marie Anne Joseph HOCHIN

(b 13/08/1690, D < 1696)

p. Anthoine HOCHIN, jardinier

Marie Thérèse Albertine Anne OCHIN

b 28/09/1691-D St Jacques 11/02/1771

 

X Adrien Gilbert CARNIN

Mtre maçon, D < 1771

 

 dont Pierre Séraphin CARNIN b 14/6/1733 St Jacques

·       avec Anne Jeanne VOLET fille de Nicaise, bourgeois graissier,  & Barbe BOUCHAIN :

 

Jean Jacques OCHIN

b 24/06/1697 (né le 23)

Gilles Hubert François OCHIN

b 1/09/1698 St Jacques, p. Hubert OCHIN (d'Attiches?)

Jeanne Claire HOCHIN

25/01/1700

Anne Françoise HOCHIN

b 26/02/1701 (née le 25)-17/01/1764 St Jacques

Marguerite Joseph HOCHIN

5/12/1702- 10/04/1703

Marie Gertrude Joseph OCHIN

5/04/1705- 3/02/1719

Albert Gaspard OCHIN

4/01/1707 St Jacques, m Thérèse OCHIN (fille Antoine?)

Marie Catherine Joseph OCHIN

b 22/05/1709 (née le 21)- D 21/05/1710 St Jacques

 

 

Dans la descendance de François & Jean OCHIN, fils de Pierre  OCHIN d'Attiches,  les métiers de cuisinier, rôtisseur, boulanger , sont répandus notamment dans les séminaires  et collèges  de Douai.

  • Descendance de Charles OCHIN (fils de Jean OCHIN ??) & Barbe BEAUCAMP, M St Jacques 7/04/1668, témoins Antoine HOCHIN, Bernart MATTHIEU, dont:

Jeanne Cornélie HAUCHIN (b St Jacques 23/03/1669)

 

Descendance à Douai de François OCHIN, fils de Pierre, laboureur à Attiches, avec Marguerite BERNARD puis Jenne DUGARDIN (Attiches):

 

I.                Quentin OCHIN (N Attiches, D ? > 9/1710) cuisinier 1682, Mtre cuisinier & pâtissier, Mtre rôtisseur de l'Oratoire en 1692, bourgeois (1710), M 1/10/1682 St Albin X Françoise Claire BLONDEL (+ < 1710), dont paroisse St Jacques :

 

Jean Philippe Joseph OCHIN

b 5/02/1684 St Jacques, curé d' Esquerchin

 

Constance AUCHIN

b 13/10/1685 St Jacques

 

Constance Thérèse AUCHIN

b 17/10/1688 St Jacques, D > 02/1738

 

M1 X Pierre LEMAISTRE (D < 1718)

Mtre cuisinier, M2 (CM Douai 28/4/1718) X Simon QUINQUE cuisinier du comte de Belleforière

 

Jean Charles HOCHIN

23/07/1690- D 19/01/1695 St Jacques

 

Angélique Joseph HAUCHIN

b 6/02/1692

 

Laurent François Joseph OCHIN

b 30/10/1686, + Esquerchin 27/2/1728, Mtre cuisinier & pâtissier Douai St Pierre

 

X Marie Anne TAILLIARE   de Vitry

en Artois, M Douai St Pierre 7/10/1710, D Esquerchin 5/3/1748

 

dont:

Jeanne Joseph OCHIN

b 15/12/1711 St Pierre

 

Catherine Joseph OCHIN

N ca 1717, mariage à Lille St André 1740

X Pierre François OLLIVIER de WALGOURDIN

 

II.    Pierre OCHIN (N 1654 Attiches, + 19/12/1687 St Jacques) fils de Marguerite BERNARD, Mtre jardinier à Douai, [CM 26/10/1685] M St Jacques  6/11/1685 X Antoinette DRAPPIER fille de feu Antoine jardinier & Suzanne GAVARY , dans la chapelle de l'Oratoire, témoins Alexandre OCHIN,  frère, Antoine OCHIN, cousin germain- dont:

 

Jacques François OCHIN

b 29/07/1686 St Jacques

p. Jacques Ochin

Marie Thérèse Françoise AUCHIN

b 9/03/1688 St Jacques

p. Arnould AUCHIN cuisinier à l'Oratoire

 

III.   Alexandre OCHIN (ca 1659-1661 Attiches, + 8/12/1691 St Jacques, 30 ou 32 ans, cérémonie d' inhumation dans l'oratoire de Jésus), fils de Jenne DUGARDIN, cuisinier

M1 X Marie Anne PETIT cabaretière, [CM 1/12/1685 Douai]

M2 le  1/08/1690 St Jacques, X Anne Barbe FAVIER [CM 21/07/1690 Douai], veuve de Simon ANSELIN Mtre cuisinier, témoins Mtre DUPRE notaire, Quintin OCHIN, frère de l'époux, mariage dans la chapelle de l'Oratoire.

 

        IV.   Julien OCHIN (ca 1668 Attiches, + St Albin 13/11/1712), jardinier à Douai > 1693,

M 15/05/1704 Douai St Albin X Marie Noelle GRU (ou LEGRU) (+ > 04/1743), Joseph François OCHIN témoin ( fils d'Antoine). Dont:

 

François Joseph OCHIN

b 31/12/1707 St Albin, p. Laurent Joseph HOCHIN, m. Angélique Joseph HOCHIN

Marie Madeleine OCHIN

b 17/01/1711 St Albin

X Louis Joseph COÏAUX

M St Albin 30/04/1743, ouvrier de la fonderie

 

V.  Arnould OCHIN (N Attiches, D > 1693), Mtre Cuisinier  paroisse St Jacques [ADN, 2E3/6036 acte 102, 12/1693]

 

Quentin OCHIN, fils de François & Marguerite BERNARD?, bourgeois en 1710

 

Alexandre OCHIN, fils de François et Jenne DUGARDIN, en 1690

 

 

·      Descendance de Jean Thomas OCHIN,(21/12/1680 St Albin- ) fils de Jean Baptiste (III) et Marie PASSEBECQUE,  M1 8/02/1701 Douai St Albin X Marie Jeanne GARREZ, (M2 Lille > 1713)

dont :

 

Thomas Joseph OCHIN

(b 14/05/1701 St Albin- D Seclin 7/03/1770),  journalier, laboureur Attiches,

 

 

marchand de fruits Seclin

Marie Marguerite HOCHIN

b 2/07/1705

 

Laurent Martin Joseph OCHIN

b 11/11/1706 St Albin

 

Claude Joseph OCHIN

b 4/11/1708, ensuite Lille

 

Josèphe Lidia OCHIN

b 21/08/1711

 

Albert Joseph OCHIN

b 18/09/1712

 

(Jean) Thomas OCHIN, paroisse St Albin 1701

 

·      Descendance de Joseph François OCHIN, fils d'Antoine OCHIN (II) & Françoise LEDOUX, Mtre boulanger paroisse St Jacques,  avec Anne Florence DUBOIS (paroisse St Pierre M 11/06/1709), fille de Nicolas Noël DUBOIS Mtre poissonnier :

 

Joseph Noel OCHIN

19/04/1710, b le 20, D 18/8/1712 à St Jacques

Marie Anne Joseph OCHIN

29/07/1711, D 30/04/1712 St Jacques

Charles Joseph François OCHIN

15/01/1713, témoin mariage François Thomas OCHIN en 1739, praticien

Honoré Joseph OCHIN

22/08/1714, D 18/9/1714

Marie Anne Joseph OCHIN

26/09/1715

Antoine Joseph OCHIN

20/06/1717

François Thomas Joseph OCHIN

b 9/01/1719 St Jacques

Marie Louise Béatrice Joseph OCHIN

27/01/1722 St jacques

Ignace Joseph OCHIN

28/11/1723, + 17/10/1727

Anne Claire Joseph OCHIN

b 12/08/1725 (née le 24)

Jacques Louis Joseph OCHIN

b 2/01/1727 (né le 26)

Aubin François Joseph

1/02/1728

Philippe Joseph OCHIN

1/02/1728

Louis Charles Joseph OCHIN

17/03/1732 (né le 16), p. Charles Joseph François OCHIN, m. Marie Anne Joseph HOCHIN

 

Joseph François OCHIN, fils d'Antoine & Françoise LEDOUX, Mtre boulanger Douai, paroisse St Jacques en 1739

Marie Anne Joseph OCHIN, fille de Joseph François & Anne Florence DUBOIS, 1732 marraine de Louis Charles OCHIN, Douai St Jacques

Descendance de François Thomas Joseph OCHIN, fils de Joseph François (Mtre boulanger)  & Anne Florence DUBOIS : 

  • avec Anne Thérèse JOVENET, M 5/08/1739 St Albin, veuve sans enfants de Pierre François PICOT, témoin Charles Joseph OCHIN, praticien, frère germain du contractant, [ ADN, CM Douai 16/7/1739, 2E13/550], dont paroisse St Jacques:

Emmanuelle Joseph HOCHIN

(ca 1741- 16/12/1755)

Thérèse Julie Joseph OCHIN

(ca 1741- 15/03/1767 St Jacques, hôpital St Thomas,)

Catherine Joseph OCHIN

(b 4/06/1743 (née le 3) St Jacques)

X Philippe Ignace DUBREUQUE

M St Albin 6/10/1772, ouvrier filtier St Jacques

Alexandrine Joseph HOCHIN

(ca 1744- D 15/11/1754 (10 ans))

Elisabeth Augustine Joseph OCHIN

(b 15/11/1746-4/12/1746 St Jacques)

Bruno André Joseph OCHIN

b 6/02/1748, m. Anne Françoise OCHIN

 

  • M2 avec  Jeanne GAYET, 40 ans, veuve de François Alexandre DELATTRE, M 23/09/1751 St Jacques

François Thomas OCHIN en 1739 à Douai

 

Individus  isolés :

.    Jean Baptiste OCHIN X Marie Joseph LAURENCE (ou LAURENT) dont:

       Ethiene Evrard Joseph OCHIN (N 12/05/1725, b 13/05, D 30/8/1725 St Albin)

 

·       Marie Joseph OCHIN X Jean Charles JOSEPH, tous deux de Douai St Albin, M St Pierre  30/07/1726

 

·       Marie Marguerite OCHIN (fille de Jean Thomas X Marie Jeanne GARREZ ??), X Olivier Joseph THOMAS, M St Albin 10/11/1733

 

·       Marie Augustine HOCHIN X Hector Louis COTTRE [CM Douai 16/8/1751]

 

·       Marie Reine Joseph HAUCHIN (N ca 1745), fille de feu Louis Joseph, Mtre batelier de Lille, & défunte Marie Joseph TULLIE X Pierre BODELET (N ca 1756), fils mineur de Gaspar Joseph, scieur de long, & Elisabeth BORLET, M 11/07/1775 St Amé

 

Les OCHIN dans le Bailliage de DOUAI

On trouve également des "mentions anciennes" hors Attiches, à Pont-à-Râches, Râches & Flines-Lez-Râches.

 

o   RÂCHES ET FLINES LEZ RÂCHES

D'or au lion de gueules armé, et lampassé de gueules

Simon OCHIN, fils de Louis,  cité dans le terrier des rentes foncières de Râches en 1614 [ADN, B 3835]

"pour une maison et héritage de trois coupes de terres environ, séant à le plache vaillon audit cartule (sol V. XII) haboutant à la maison et heritaige Jacques DUFOUR contenant une rasière de Flines- d'aultre au bois de Flines- et la maison et heritaige de la veufve d'Abraham HUNAINE (?) contenant trois coupes ou environ.."

 

NB. une coupe doit valoir 1/12 de boisseau, donc unité de capacité appliquée au "rendage" du champ? Ou encore moins probable, la coupée unité -bourguignonne- de surface boisée??]

 

 

David OCHIN, demeurant à Flines, fils de Jean OCHIN & Isabeau LAMELIN de Râches en 1620

o   Pont a Raisse (Pont-A-Râches). En décembre 1665, le roi d'Espagne érigea Rache en comté, en y annexant la terre de Boubers-en-Artois; par lettres du mois d' avril 1701, le roi Louis XIV érigea la terre de Rache elle-même en principauté, au profit de Philippe-Ignace de Berghes. C'est la seule localité de l'arrondissement de Douai qui ait été honorée d'un titre aussi considérable.

 

OCHIN Simon

fils de Louys

[rente héritière 2B11 du 28/01/1612]

 

Jean OCHIN, laboureur à Pont-a-Raisse en 1664, cité cousin germain  d'Antoine OCHIN (fils de Jean et Jeanne WARTEL, domicilié à Douai-CM)

 

o   Flines lez Râches :

Jenne OCHIN

marraine de Jeanne BRISART baptisée le 29/09/1613

 

Jean OCHIN X Isabeau LAMELIN (D > 1620) à Râches, dont:

David OCHIN

[CM Douai 29/07/1620]

fils de Jean OCHIN (ne sait pas signer) de Raisse (Râches) 

M1 X Marguerite BARY

 

fille de François BARY &

 Antoinette DU POUCEAU de Moncheaux
 dont:

Anthoine OCHIN

(b 17/01/1623)

 

  M2 Mons En Pévèle 30/10/1635, X Jeanne PICQUET (1602 Mons En Pévèle), fille de Thomas & Catherine THERIE (ou Thery, ca 1575- < 1620), témoins Jean & Pierre OCHIN, Pierre PICQUET (frère)

 

Alard OCHIN ca 1600,  frère de Charles ?, parrain de Charles OCHIN (fils de Charles) en 1636 à Flines

 

Marie Margueritte OCHIN ca 1600, soeur de Charles?, marraine de Marie Anne OCHIN en 1640 à Flines

 

Magdelaine OCHIN

M < 1619

 

X Philippe LEGRAND

(+ ca 1684)

dont :

 
 

Jean LEGRAND

(b 29/04/1619, + ca 1706) X Sainte RACHES

 

Marie OCHIN

(D 27/11/1676)

Flines

Marie-X OCHIN

(ca 1649- D Flines 31/05/1691)

Flines

Jeanne Catherine OCHIN

(D > 7/1686), M < 1682

 

X Guillaume TAVERNE

(D 22/07/1686)

 

  dont Marie Catherine TAVERNE b 1682, + 1742 X Jean Baptiste DELAHAYE marchand de lin

 

Magdelaine OCHIN

 

X Pierre LEPLUCQ

M < 1622

 

Le pont à Râches [dans les albums de Croy (vol 12 & 13) ] ca 1603.

Rascia au 11ème siècle, puis Raisse ou Raische au 13ème signifie un lieu de situation aquatique et fangeux. Râches fut en effet fondé sur les bords d'un vaste marais bordé par la Scarpe et le Boulenrieu qui fut plus tard,  en 1513, détourné pour les besoins des dames de l'abbaye de Flines. Un pont fut établis là pour défendre l'entrée de la Flandre.

Le pont de Râches sur la Scarpe vit passer les armées de Philippe le Bel en 1297 et celles de Louis XIV en 1676.

 

Descendance de Charles OCHIN (ca1594-1606, D 18/3/1684 Flines) & Isabeau BRUNET (ou Brunez)(ca1594-1640), mariés < 1624, dont à Flines lez Râches:

 

I.               Pierre OCHIN (b 27/5/1624)

 

II.             Marie OCHIN (b 20/06/1625)

 

III.            Alexandre OCHIN (b 28/12/1628) X Barbe DAUCHY (D 13/05/1693) remariée avec Nicolas BEAUVAIS, dont :

  • Marie Adrienne OCHIN , HOCAIN sur le CM,  (ca 1649, + 1/6/1691 Flines lez Râches)

M1 X Pierre Michel BOUCHAR, dont Jean Charles BOUCHAR (ca 1691-1741)
M2 X Philippe DE HURPY, [CM Douai 20/4/1679], laboureur à Flines

dont Jeanne Catherine DEHURPY X Jean Philippe DELEBARRE clerc de Flines (CM 27/4/1702 Douai)

 
 

 

 

IV.            Jean OCHIN (b 2/10/1631, D ca1676) M Flines X Marie LOGELIN (b 19/9/1631, D > 1696), fille de Pierre & Marie  DOUCHIN

 

 

Catherine Joseph OCHIN (+ < 1719)

CM Douai 3/06/1701, M 30/6/1701

 

X Barthélémy BRASSART

cabaretier à Râches, dont :

   

Nicolas Michel Brassart (b 29/9/1702)

 

Marie Anne OCHIN ca 1660, D > 1698

 Râches, M ca 1680

 

X Robert DUMOULIN

dont :

   

Jean Philippe DUMOULIN (b23/11/1691 Râches-9/03/1758)

censier à Râches

 

Jenne OCHIN

(+ 14/10/1718 Flines)

M1

X Nicolas POLLET (D >1696)

 

M2

 X Joseph BLERVACQUE

[CM Douai 31/12/1703]

 

Marie Jacqueline OCHIN

(1664-+ 23/11/1738 Râches)

M1

X Jean Grégoire DUPIRE (D > 1696)

charron, dont :

   

Jean Noel DU PIEU (b 18/9/1692) Râches

M2

X Jean Michel LANVIN

dont :

   

Marie Scholastique LANVIN (1708-1745) Râches

 

Jean Jacques OCHIN

(+ 1703) cabaretier à Raches, bailli de Râches 1688

 

X Marie Joseph MATHIEU (D<1715)

à Roost-Râches, dont :

   

Anne Marie OCHIN (b 18/12/1681)

   

Marie Charlotte OCHIN (b 24/1/1684)

   

Jean OCHIN (b 30/03/1686)

   

Marie Rose OCHIN (b 19/05/1688 (née le 18)), CM Douai 2/9/1715

 

M Râches 17/09/1715

X Pierre François AVOINE,  journaliers, fils feu Vincent & Marie Jo. BUTRUILLE

 

 

 

   

Marie Louise OCHIN (b 18/2/1690)

 

Râches M 17/11/1723

X Charles WAPLAT ou WAPHLART

   

Hubert OCHIN (b 12/8/1692)

   

Jean Baptiste OCHIN (b 24/06/1696 (née le 23))

     
 

Marie Thérèse OCHIN

(b 15/6/1676), [ADN, CM Douai 6/12/1696, 2E3/1387]

 

X Philippe HUGOT

laboureur à Raimbaucourt, fils de feu Pierre & Barbe MEIGNOT,  dont:

   

Marie Joseph HUGO (b 23/1/1698)

 

Marie Anne OCHIN

(1660-) M < 1681

 

X Robert DUMOULIN

(1660, + <1711)  cabaretier 1696, dont :

   

Robert DUMOULIN (1681-1743)

Marie Anne Robertine DUMOULIN citée 1698

   

Jean Philippe DUMOULIN (1691-1758)

   

Marie Louise DUMOULIN (b 16/12/1696)

 

Marie Marguerite OCHIN

(ca1676- + 8/8/1752)

 

X Charles François DEBREUILLE

[CM 12/2/1715 Douai]

 

 

Jean Jacques OCHIN cabaretier à Râches 1696, bailli de Râches ca 1688

 

Marie Thérèse OCHIN épouse de Philippe HUGOT, laboureur à Ribaucourt,  à Râches 1696

 

Jenne OCHIN épouse de Joseph BLERVACQUE laboureur à Flines en décembre 1703

V.             Charles OCHIN (b Flines 13/12/1636, p. Alard OCIN) X Jeanne DEBREUILLE (19/3/1630 Flines), M 1666,        dont :

 

·       Jeanne Catherine OCHIN (1666, D 2/11/1726) à Flines,

M1 X Gille TAVERNE (D 22/7/1686) dont Marie Catherine TAVERNE (ca1682-1742) X Jean Baptiste DELHAYE (ca1689-1751)

M2 X Antoine RENARD

 

·       Marie Madeleine OCHIN (1672, D 26/07/1742):

M1 X Michel DATIS (ou DATICHE)  (1662, D 11/6/1695)

M2 X Pierre BARBIEUX, [CM Douai 3/5/1698], marchand de lin, fils de feu Pierre & Catherine DESMARESCAUX de Flines

 

VI.            Marie Anne OCHIN (b 19/04/1640), p. Charles DU LI, m. Margueritte OCHIN

 

 

 

Eglise St Michel de Flines-Lez-Râches (X-XIXème siècles), l'un des plus anciens et  des plus curieux édifice du Nord de la France [Flines-lez-Râches par Monique Heddebaut]

  • Antoinette OCHIN (ca 1676 Attiches, D 15/02/1722 Flines-lez-Râches) fille de Henry OCHIN (Attiches), X Pierre  Deligny M Attiches 1701 dont :

    o   Marie Catherine DELIGNY X Jean Chrisostome BAILLEZ M 3/2/1734 Flines Lez Râches

     

  • Paul HOCHIN ( natif d’Attiches fils de Jean Baptiste OCHIN et Elisabeth LEGRAIN)  demeurant à Flines, X Jeanne Adrienne MEURICE, veuve sans enfants de Jean HOUZET, [CM Tab. Douai 14/10/1745]

 

 

 

 

L'abbaye de Flines dans les albums de Charles Croy (vol 12-13, ca 1603)

o   SIN LE NOBLE :
De sable à trois gerbes d’or liées de gueules

 

Sin fut longtemps du domaine des souverains; c'est pourquoi il a été surnommé "le Noble", pour le distinguer d'autres villages du même nom. Au XVIIe siècle, il fut engagé par le roi d'Espagne au profit de Jacques-Eustache-Joseph d'Aoust. La collation de la cure appartenait, dès avant l'an 1117, au chapitre de Saint-Pierre de Douai. Le faubourg Notre-Dame et le moulin de Sin furent brûlés en avril 1710, par les Français de la garnison de Douai, afin de dégager les approches de la ville investie par l'armée des hautes-puissances ; le 27 mai, à huit heures du soir, le village de Sin, alors presque dégarni des troupes alliées qui l'occupaient auparavant, fut brûlé par un détachement de dragons français.

 

NB. Les OCHIN de Sin Le Noble soient liés aux OCHIN de Douai notamment Jean OCHIN (natif d'Attiches fils de Pierre)et Jeanne WARTEL, laboureurs à Sin Le Noble entre 1635 et ca 1649 (ex Attiches) et leur fils Antoine qui fut censier à Sin Le Noble (voir Douai) et leur fille Marie Jeanne OCHIN, ci-dessous:

·       Marie Jeanne OCHIN  et X Pierre GELLEZ (D25/04/1713 à Douai St jacques)  ensuite à Waziers, dont :

Philippe GELLEZ X Marie Catherine BEAUCAMP, M1 (CM 25/6/1694), témoins Antoine et Jacques OCHIN ses oncles

M2 X Marie Catherine MARTIN, M Douai St Jacques 16/05/1702 [CM 4/5/1702], témoin M Jacques OCHIN bourgeois marchand de Douai, oncle de la mariée.

 

·       Eloy OCHIN (ca1705-D 31/12/1780 Sin Le Noble) journalier & jardinier,

X Marie Rose BLASSELLE (D 8/06/1753 à Sin Le Noble), dont :

 

 

Marie Anne OCHIN

(ca 1727- 30/05/1812 Sin Le Noble)

M 1/10/1750 Sin Le Noble

X Pierre François DEMENIAU

fils de  Pierre & Catherine BOUDOU ?

 

Toussaint Joseph OCHIN

(ca 1733)

M Sin Le Noble 23/11/1779

X Jeanne Thérèse TRARION

(ca 1752)

 

Anne Joseph OCHIN

(N ca1738)

M Sin Le Noble 2/06/1767

X Jean Baptiste GAMBIER

(ca 1737)

 

 

Siège de Douai  1712 par Louis XIV  (extrait carte de Jean Baptiste Naudin)-BNF


  • BRILLON

D'azur semé de fleurs de lys d'or. Brillon, ou brillet,  en moyen français signifiait piège à prendre les oiseaux.

La terre de Brillon fut vendue à l'abbaye de St Amand en 1289 par Bauduin de Mortagne, châtelain de Tournai et sa femme béatrix de Landas.

Bien que situés en Pévèle, les villages qui suivent (Brillon, Sars, Rosières) dans la vallée de la Scarpe,  étaient dépendants du baillage de Douai.

 

 Extrait de la carte d'état major 1820-1866 (Geoportail)- Brillon, le château de Loir, le hameau de "sart" ,Sars et Rosières, et Rosult au Nord-Est proche de St Amand.

Nb. "sart" dans le dictionnaire du moyen français [DMF-Atilf-CNRS] signifie friche, terre inculte ca 1400, taillis ou encore "gerbe de sart" (gerbe de chanvre) en 1311; Rosières lieu où pousse les roseaux, fut un fief mentionné depuis le 13ème siècle. Sart et Rosières relevait de la paroisse de Brillon.

  • Descendance de Jean OCHIN (b 10/08/1684 Attiches-D 19/08/1735 Brillon), fils de Henry OCHIN & Marie Madeleine DUQUESNE d’Attiches, fermier au Château de Loire, M 6/04/1723 à Chemy, avec Marie Catherine LALOY (+ Brillon 1773), fille de Hubert LALOY & Marie CAULIER, dont :

 

I. Charlotte Antoinette Hélène OCHIN (Brillon 1724, D > 1788), M Brillon 4/9/1742  X Charles François DUPRET (ca 1723, D > 1753) fils de Michel François DUPRET, laboureur, dont

Marie Claire DUPRET (ca 1753, D 27/12/1788 Brillon)

 

II. Louis Joseph OCHIN (b 18/9/1729-1811)  laboureur à  Sars et Rosières, M Brillon 20/2/1753 X Marie Joseph DEBRABANT (ca 1734), fille de Philippe, laboureur, & feue Marie Joseph SERGEANT, dont:

Jean Louis OCHIN

(b 24/11/1754- D 3/11/1758)

Caroline Joseph OCHIN

(b 16/12/1757 née le 15)

X Louis Joseph GRESSIER

(ca 1759) M Brillon 1/07/1783

Jean Louis OCHIN

(N, b 2/04/1760, D > 1825), cultivateur à Sars et Rosières

X Bernardine Joseph LORTHIOIR

(ca 1763, D > 1825) M Brillon 5/04/1785, dont

 

Alexandre Joseph OCHIN (N 21/04/1785) D 10/12/1809 Bruxelles, soldat 1er RA à pied

 

Judith Victoire Joseph OCHIN (b 19/01/1789)

Jean Baptiste OCHIN (N 1800), cultivateur, M Sars et Rosières 8/02/1825

X Marie joseph JEU (25 ans cultivatrice) fille de Jean baptiste & Marie Augustine DEBRABANT

Jean Baptiste Joseph OCHIN

(b 28/10/1763 né le 27, D > 1785)

Jacques Alexis OCHIN

 

(b 22/11/1765), journalier Sars et Rosières, M Brillon 9/11/1803

X Marie Joseph DEBRABANT, dont à Sarst. Marie Augustine OCHIN (N 17/7/1806, D 4/3/1815),

Marie Alexandrine OCHIN (N 10/10/1810), Adeline Joseph OCHIN (N 3/2/1813)...

 

Louis Joseph

(b 7/06/1767 né le 6)

François Ernest OCHIN

(b 9/09/1768 Brillon)

Marie Alexandrine Victoire OCHIN

(N,b 27/07/1770 Brillon)

Jonas Joseph OCHIN

(b 8/08/1773-D 15/07/1848) journalier Sars et Rosières

X Marie Anne DANAS

Sars et Rosières 59, M 8/10/1794, dont :

 

Placide Joseph OCHIN (7/02/1802-+ 18/3/1883) cultivatrive, débitante de bière

 

X Louis Joseph DUHEM, M 11/2/1822

 

 

L'ancien château fortifié de Loire, construit en briques, était situé sur "6 bonniers de terre", hameau de Rosières (en Pévèle) à proximité de Brillon. Jean OCHIN fils de Henry OCHIN d'Attiches y était fermier. Construit ca 1401-1404 par Louis Du QUESNOIT (mort à la bataille d'Azincourt en 1415) passionné de chasse, le nom vient d'un terme de fauconnerie "leurre". Un incendie de cheminée en 1921 ne laissa que les murs, aujourd'hui classés.

 

 

 

 

Les OCHIN, meuniers de Rosult

III. Jean Alexandre OCHIN (ca 1727- D 9/02/1788) laboureur, journalier briquetier Sart es Rosières,

M1 Brillon 4/07/1759 X Marie Agnès COUTEAU (ca 1731-D 25/02/1778 Brillon) fils de feu Ferdinand, & Agnès REMY,

M2 Landas 18/01/1780 X Marie Augustine LECLUZE (ca 1750) fille de Pierre Jean & feue Marie Anne FROMONT ?

 

avec Marie Agnès COUTEAU :

M Wandignies-Hamage 26/06/1787

Jean Baptiste Joachim OCHIN (b 11/06/1761 Brillon) briquetier, du Sart es Rosières

X Valentine Joseph SALLET (ca 1770), dont :

 

Jacques Joseph OCHIN (b 27/7/1788 Brillon)

   
 

Marie Alexandrine Victoire (N 7/06/1767, D 31/01/1772 Brillon)

 

Marie Louise OCHIN (N,b 10/04/1771, D 17/11/1771)

 avec Augustine LECLUZE:

Séraphine Joseph OCHIN (N,b, 11/10/1780)

 

IV. Pierre Joseph OCHIN (ca 1735 Brillon, D > 1797), laboureur,  domicilié à Brillon, M Rosult 8/01/1760,   X Marie Robertine HAVET (N 9/06/1738 à Rosult, D > 1787) fille de Jacques (D > 1760) et Claire Françoise DELECOUR (D < 1760), dont:

Jean Baptiste OCHIN (N 28/08/1760 Brillon) journalier meunier,  X Marie Cécile Joseph DUHEM (Rosult) M Rosult  28/10/ 1783, suite à Rosult

Catherine Joseph OCHIN (N, b 20/02/1762, D 8/3/1762)

Pierre Joseph OCHIN (b N 18/03/1765 Brillon, D > 1826) journalier , meunier, domiciliés à Sars & Rosières, M1 Brillon 12/09/1787, X Marie Thérèse LECOEUVRE (24 ans environ, D < 1795), fille de Jacques Joseph &  Marie Scholastique DUFLOS de Brillon, dont:

Victoire Joseph OCHIN (N Rosult 20/10/1789-18/7/1797)

Pierre Joseph OCHIN (b Brillon 9/04/1788) soldat pensionné, M 8/04/1818 Brillon,

X Angélique DANAT

Eugène Joseph OCHIN ( N Rosult 23/08/1791, D 4/07/1792)

M2 (< 3/1795) Brillon X Caroline Joseph HENNEUSE (ca 1760 Brillon, D Brillon 8/11/1824) journalière, dont:

 François Joseph OCHIN (N 18/3/ 1797), journalier, M Brillon 7/06/1826,

X Victoire Joseph HENNEUSE

Louis Joseph OCHIN (N 6/06/1767, D > 1784) X Sabine Joseph BOUCHART (Rosult)

Apoline Joseph OCHIN (b 15/06/1770, D 15/02/1772 Brillon)

Emmanuel Joseph OCHIN (b 18/02/1773)

Apoline Joseph OCHIN (b 6/06/1776, D > 1794)

   

 

 

  •  ROSULT

Descendance de Jean baptiste OCHIN, journalier, meunier, marchand-cultivateur & Marie Cécile DUHEM:

 

Jean Baptiste OCHIN (b, N 13/01/1784-)

Louis Théophile OCHIN (b, N 17/11/1785, + 13/10/1786)

François Ernest OCHIN (N 2/12/1789)

Judith OCHAIN (ca 1792, D 5/12/1796)

Marie Agnes OCHAIN (N 15 Floréal An III, D 5 Germinal An IV)

Marie Agnes AUCHIN (N 5/08/1796)

Joséphine AUCHIN (N 19 Nivôse, D 3 Pluviôse An VIII)

 

signatures de Jean Baptiste et Emmanuel OCHIN, fils de Pierre OCHIN et Robertine HAVEZ

Descendance de Louis Joseph OCHIN, journalier meunier, & Sabine Joseph BOUCHART Rosult M 16/01/1792:

Catherine Joseph OCHAIN (N 13/04/1792)

Jean Baptiste AUCHIN (N 15/12/1795)

Descendance de Emmanuel Joseph OCHIN, meunier, & Pacifique Joseph HAVEZ (N 29/09/1772) , M Rosult  9/09/1794):

Emmanuel OCHIN (N 13/08/1797)

Pierre François OCHIN (N 8/03/1801)

 

o   FENAIN

  • Marie Gabrielle OCHIN (ex Attiches, Brillon), fille Henry OCHIN & Marie Madeleine DUQUESNE d’Attiches, M Brillon 30/05/1713, X Pierre TISON, dont :

Jean Baptiste TISON (b Fenain 6/10/1715)

Ignace TISON (b 13/9/1717)

 

 

 

L'abbaye bénédictine St Sauveur d'Anchin, (commune de Pecquencourt) fondée en 1079,  sur une île de la Scarpe, où aurait vécu au VIIIème siècle, Gordianus, un ermite-confesseur,  et des terres données par Anselme II de Bouchain comte d'Ostrevent en 1077, ainsi que la cure de Cantin donnée par Gérard II évêque de Cambrai.[albums de Croy, vol 12-13, ca 1603)

o   ANCHIN (abbaye)

·       Dom Ambroise OCHIN, prêtre, religieux-procès de l’abbaye, cité en 1751 administrateur par obédience du temporel et du spirituel du prieuré d’Aymeries, cité en 1773 prieur du prieuré ou prévôté de St Georges, & pour Mr le cardinal d'York, abbé commenditaire de l'abbaye St Sauveur d'Anchin,  cité aussi en 1781.

 

·       Dom François OCHIN, cité en 1789, un des deux derniers prieurs  de St Georges (Lès Hesdin) dépendant de l’abbaye d’Anchin ["Le clergé du diocèse d'Arras, Boulogne et St Omer pendant la Révolution Française"]

 

 

 

 

Prieuré et château d'Aymeries, commune d'Aulnoy-Aymeries dans l'Avesnois, diocèse de Cambrai, fut créé en 1088 (jusqu'à la Révolution), et rattaché à l'abbaye bénédictine d'Anchin.

 

 

 

Le prieuré Saint Georges près d'Hesdin (Pas de Calais) diocèse d'Arras, fut créé en 1094, par une donation primitive, chapelle abandonnée et terres, d'Enguerrand comte d'Hesdin; il dépendait de l'abbaye bénédictine d'Anchin.

Le prieuré et ses terres furent vendus en 1791, le clocher seul fut préservé jusqu'en 1828 année de sa démolition.

[albums de Croy, vol 12-13, ca 1603]